Renforcement des soins d’urgence en Haïti

Renforcement des soins d’urgence en Haïti

SHARE

Le Nouvelliste 29 Octobre 2009

22 médecins et infirmières de l’Hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti (HUEH) et de l’Hôpital de la Communauté Haïtienne (HCH) ainsi que dix pompiers viennent de recevoir une formation sur le renforcement du service d’aide médicale d’urgence en Haïti. Ces professionnels de la santé et secouristes ont été formés par quatre formateurs de l’Association des Pompiers de l’Urgence Internationale de Limoges en France.

Le dernier module de formation sur le renforcement du service d’aide médicale d’urgence en Haïti dispensé par des formateurs de l’Association des Pompiers de l’Urgence Internationale de Limoges (France) à une vingtaine de médecins et infirmières de l’Hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti (HUEH) et de l’Hôpital de la Communauté Haïtienne (HCH) ainsi qu’aux pompiers a eu lieu la semaine écoulée à Port-au-Prince.

Financé par le gouvernement français via l’ambassade de France à Port-au-Prince, dans le cadre du programme de Codéveloppement en partenariat avec le Ministère des Haïtiens Vivant à l’Etranger, ce module a été mis en œuvre par trois organisations haïtiennes de la diaspora : la Haitian Resource Development Foundation (HRDF), l’Association des Médecins Haïtiens à l’Etranger (AMHE) et l’Association Môle Saint-Nicolas en Action (MOTION). 

Cette formation portait sur divers pathologies, notamment les fractures, les traumatismes crâniens, les brûlures, l’électrocution, les plaies à armes à feu et à armes blanches, l’intoxication et la noyade. Tandis que la formation des pompiers était axée sur la protection en cas d’accidents routiers et les procédés de désincarcération. Une démonstration commune de la désincarcération et du sauvetage entre les pompiers, médecins et infirmières haïtiens a été réalisée à l’Académie de Police sur la route de Frères, grâce au matériel spécialisé pour les secours routiers dont disposaient la Haitian Resource Development Foundation (HRDF) et les Pompiers de l’Urgence Internationale de Limoges.

Dans cet ordre d’idées, le président de la Haitian Resource Development Foundation (HRDF), le Dr Aldy Castor, a mentionné justement que cette coopération interhaïtienne dans le domaine de la formation et de la transmission du savoir et du savoir-faire, au-delà de l’aide internationale, demeure l’une des pierres angulaires pour le développement durable d’Haïti.

« Le projet de consolidation des soins d’urgence en Haïti se caractérise par un cursus de formation dispensé à plus d’une centaine de professionnels haïtiens, dont les modules sont les suivants : la réanimation cardio-pulmonaire de base et spécialisée, les urgences vasculaires et respiratoires, les maladies infectieuses et la traumatologie », a précisé le Dr Castor, qui a promis que ce programme de formation s’étendra dans un cadre plus vaste, afin que tous les professionnels de la santé et secouristes évoluant dans les dix départements géographiques du pays puissent bénéficier de cette nouvelle approche de la coopération interhaïtienne.

Amos Cincir, mcincir@lenouvelliste.com

SHARE
The Haitian Resource Development Foundation prioritizes programs that enable and empower various Haitian locales to further personal and collective independence. Engaging in a range of programs over 20 years, the HRDF continues a commitment to providing measurable results for program beneficiaries and program benefactors. Working with multiple international partners from North America and Europe, the HRDF is committed to fundamental improvements in Haitian villages to ensure greater economic vitality in the near future.