Professeur Eric Dennenmaier

Professeur Eric Dennenmaier

SHARE

Intervention du professeur Eric Dennenmaier à Tulane University le 22 avril 2003

L’Institut de Droit de l’Environnement

L ‘Institut de Droit et Politique de l’Environnement (Tulane Institute for Environmental Law and Policy) de Tulane fut fondé en 1995 afin de renforcer la contribution intellectuelle et académique de Tulane Law School dans le domaine du Droit de l’environnement, de fournir un Centre destiné à l’examination et la discussion de sujets critiques, et pour apporter aux étudiants en droit de Tulane des opportunités appréciables de s’engager dans la réalisation de politiques environnementales. L’Intitut conduit des recherches, de l’assistance technique, et des formations pour les gouvernements et les institutions multilatérales dont le but est de renforcer l’encadrement légal de la protection de l’environnement et du développement durable international. Il facilite également les conférences et les ateliers qui encouragent le développement d’une politique environnementale plus efficace et une meilleure information du public.

La majeure partie du travail de l’Institut se réalise à l’étranger et la portée des projets est internationale et de nature comparative. Mais des sujets plus spécifiques à la Nouvelle Orléans et à la côte du Golfe sont aussi examinés êtant donnée la situation géographique et les liens historiques de Tulane. L’Institut est partenaire d’organisations environnementales et d’acteurs non gouvernementaux dans chacun des pays du projet et travaille en étroite relation avec des homologues gouvernementaux. Il met l’accent sur des procédures ouvertes et transparentes qui engagent les parties intéressées à créer et à mettre en application les différentes procédures possibles.

L’Institut a travaillé récemment dans deux domaines : le Commerce International Durable et la Gouvernance Démocratique Environnementale. Certains projets abordent des problèmes qui se présentent dans les pays en développement, dans lesquels la pauvreté persitante, les institutions formatives et les structures légales qui évoluent rapidement rendent nécessaires la réalisation d’un équilibre efficace entre le développement économique et la durabilité environnementale.

Les projets de recherche de l’Institut ont également traité de questions environnementales en Europe, Amérique Latine, Afrique, Asie du Sud Est, bien que l’Institut soit particulièrement actif dans l’Hémisphère Ouest. Des projets récents et en cours incluent le soutien à l’Organisation de Etats Américains (OAS) dans la mise en œuvre des engagements pris lors des sommets présidentiels, incluant la création d’un Forum Inter-Américain pour le Droit de l’Environnement, la mise en place d’un mécanisme d’accréditation non gouvernemental au sein des organes politiques de l’OAS, et l’exploration des relations existant entre les droits de l’homme et l’environnement. L’Institut travaille actuellement avec l’OAS et d’autres partenaires à l’évaluation sur plusieurs années de l’impact qu’aurait sur l’environnement le projet de Zone de Libre-Echange des Amériques, et a pris une part active dans la réforme légale et les projets de création de régulations en Amérique Centrale et dans les Cara?bes. Il réalise un programme de recherche de trois ans et un échange académique avec des autorités environnementales et des experts de Cuba, programme apportant une attention particulière à des problèmes de développement dans les environnements urbains, ruraux et côtiers.

A un niveau global, l’Institut est centré sur la governance démocratique et environnementale – recherchant les aspects théoriques et pratiques de droits de participation individuels et communautaires dans la prise de décision sur le développement et analysant des questions de légitimité participative dans des structures environnementales internationales.

Dans tous ses travaux, l’Intitut cherche à intégrer les étudiants en droit de Tulane et plus généralement la Communauté Universitaire en tant que participants et partenaires.

L’Institut coproduit une conférence interdisciplinaire annuelle, « Droit, Science et l’intérêt Public », avec l’ Association de Droit de l’Environnement gérée par des étudiants, apportant des perspectives académiques, pratiques et populaires à des problématiques environnementales actuelles. La conférence engage plus de 300 participants et 40 orateurs des communautés locale, nationale et internationale, et les sujets abordés sont la base de recherches plus approfondies et de publications. Des thèmes récents incluent les Droits de l’Homme et l’Environnement, la justice environnementale, les politiques environnementales urbaines, la conservation de l’énergie, la régulation sur l’Eau, le développement côtier, les Organismes Génétiquement Modifiés, la responsabilité collective et la Biopiraterie.

L’Instit ut est en train de développer un nouveau programme de service de consultation externe pour les étudiants qui souhaitent acquérir une expérience pratique en politique et droit de l’environnement international de par le travail de l’Institut. Selon le programme proposé, les étudiants conduiront une recherche supervisée et un soutien politique par des agences environnementales et des Organisations Non Gouvernementales et participeront à de nombreux projets de l’Institut.

Professeur Eric Dannenmaier

 

SHARE
The Haitian Resource Development Foundation prioritizes programs that enable and empower various Haitian locales to further personal and collective independence. Engaging in a range of programs over 20 years, the HRDF continues a commitment to providing measurable results for program beneficiaries and program benefactors. Working with multiple international partners from North America and Europe, the HRDF is committed to fundamental improvements in Haitian villages to ensure greater economic vitality in the near future.