Bill Clinton au congrès de la diaspora haïtienne à Miami

Bill Clinton au congrès de la diaspora haïtienne à Miami

SHARE

Les grands défis économiques que doit relever Haïti, au coeur de ce forum auquel sont également attendues la Première ministre Pierre-Louis et des délégations d’expatriés

mercredi 5 août 2009, Radio Kiskeya

L’ancien Président américain Bill Clinton, envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU pour Haïti, et des leaders de la communauté haïtienne du sud de la Floride tenteront de trouver des éléments de réponse aux problèmes fondamentaux du pays lors du deuxième congrès de la diaspora haïtienne qui s’ouvre jeudi à Miami.

Ce forum, qui prendra fin le 9 août, sera axé sur les moyens à mettre en œuvre dans le cadre de la relance économique, a indiqué le président du congrès, Rudolph Moïse, dans une conférence de presse relayée par EFE. Présentant Clinton comme un “homme crédible” ayant “très bien travaillé” dans l’intérêt d’Haïti, il souligne que l’ex-numéro un américain fera le voyage après avoir obtenu mardi à Pyongyang la libération de deux journalistes américaines qui étaient emprisonnées en Corée du Nord.

La Première ministre Michèle Pierre-Louis figure aussi sur la liste des principaux panélistes devant intervenir au congrès qui comptera jusqu’à vingt séances de travail.

Différentes délégations haïtiennes venues notamment d’Afrique, d’Amérique latine, des principales villes américaines, de Belgique et d’Espagne sont attendues à Miami. Une délégation spéciale représentera les centaines de milliers de compatriotes vivant dans la marginalisation sociale en République Dominicaine.

Rudolph Moïse et Bernier Laurédan, dirigeant de la ligue haïtienne organisatrice du congrès, ont fait savoir que la diaspora haïtienne s’apprête à dévoiler des alternatives destinées à assurer la promotion du tourisme, le redynamisation de la production agricole, la création d’emplois, l’injection de capitaux étrangers dans l’économie nationale et la réhabilitation de l’environnement.

Haïti compte une importante communauté d’expatriés estimée à plus d’un million de personnes disséminées principalement en Amérique du Nord, dans les Caraïbes et en Europe. spp/Radio Kiskeya

SHARE
The Haitian Resource Development Foundation prioritizes programs that enable and empower various Haitian locales to further personal and collective independence. Engaging in a range of programs over 20 years, the HRDF continues a commitment to providing measurable results for program beneficiaries and program benefactors. Working with multiple international partners from North America and Europe, the HRDF is committed to fundamental improvements in Haitian villages to ensure greater economic vitality in the near future.